vendredi 30 mai 2008

EXAMS FINIS ::: DISCOURS

Il n'y a point de beauté sans point où s'arrêter. " J'ai des points de beauté qui s'étalent sur mon corps, comme des étoiles noires qui naissent au soleil, et si je me colle à ta peau et que le calque prend sa plus belle forme dis moi si nos deux vies valent la peine d'être séparées ? Je prends peut-être le risque de friser l'amalgame, de m'égarer dans les dédales de mes fantasmes. Et quoi, ces taches qui tombent sur mon épiderme me rendent malicieuse au possible. Bien sûr, j'ai des bleus, des cicatrices, ces écorchures qui... [Lire la suite]
Posté par MWASINONTWA à 22:10 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

mercredi 28 mai 2008

THE B. KEYS - Just Got To Be

Posté par MWASINONTWA à 23:18 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
vendredi 23 mai 2008

J'ai des murs qui explosent

" Je ne saurai compter les fois où je me suis retrouvée à contempler le vide, le néant, qui comblait de par son immensité la cavité crânienne de certains énergumènes. Parce que c'est à la fois magnifique et désoeuvrant d'assister à tel spectacle, on n'essaye même pas de comprendre; il y a surtout la surprise qui nous interroge, la naïveté lointaine de croire que l'on s'égare dans ce monde. Mais bien que je soie si étonnée par des confrères bornés dans leurs certitudes, j'ai enfin trouvé ce que je cherchais depuis tout ce... [Lire la suite]
Posté par MWASINONTWA à 22:22 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
vendredi 16 mai 2008

The Ting Tings - TNMN

The Ting Tings - That's Not My Name A écouter aussi ::: GREAT DJ ||||| MYSPACE
Posté par MWASINONTWA à 19:15 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
vendredi 16 mai 2008

LA ROUE À L'ENVERS

Je vais bien, vraiment. Pour ceux qui me demanderaient pourquoi je sors affirmation pareille, c'est juste que j'ai cru que vous aviez l'impression que j'étais au bord du suicide moral. Alors je rétablis les choses : je ne me zigouillais pas les neurones à coups de machette, j'étais juste en phase terminale de remise en question, et c'est, pour ainsi dire, aussi dur que d'accoucher d'un alien. Maintenant, même si mes sourires ont du mal à rentrer de vacances, je suis remotivée, gonflée à bloc, de quoi faire trembler le... [Lire la suite]
Posté par MWASINONTWA à 14:16 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
lundi 12 mai 2008

TXT 2 : LES MAINS PEINTES

C'est certainement qu'au bord de l'eau on se sent différent. Parce qu'on voit son visage dans les rides que l'on a faites par mégarde, en posant son pied un peu trop violemment dans les bords du lac. Bien sûr des remous comme ceux-là ne peuvent pas gâcher une harmonie, ce serait trop simple, trop facile. On peut ressentir une influence passagère, dans le dos, au dessus de soi, d'où qu'elle vienne, s'en servir comme guide est néfaste. Peut-être cela relevrait-il de l'égoïsme que de se recentrer sur soi-même, mais sans... [Lire la suite]
Posté par MWASINONTWA à 17:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

lundi 5 mai 2008

TXT : COMEDIA LIBRE

En gros t'as la patate, parce qu'il fait beau, qu'il drache pas, niète, et ça te fait briller les mirettes, des milliers de reflets scintillants sur les ardoises. Et toi une craie dans une main, suspendue en l'air, elle s'est arrêtée à 2 cm de la surface du tableau. Ce n'est pas une crampe, ce n'est pas une volonté qui s'envole, c'est une réminiscence de ce que l'on croyait oublié ; un flash-back doré, enluminé par un expert en bidouillages de trucs et de machins, et tu te dis "la classe, tout ira bien demain". Puis... [Lire la suite]
Posté par MWASINONTWA à 22:16 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
jeudi 1 mai 2008

La pente ascendante.

J'ai l'impression que c'est l'air du temps qui veut ça. Quelle douceur, la vie au ras des pâquerettes, on aimerait changer le monde avec un brin de paille coincé entre les dents. C'est d'une douceur magnifique, un trait, un voile qui se colle à notre peau, s'en imprègne, nous marque d'une cicatrice incandescente. J'ai baigné dans cette atmosphère de mélancolie heureuse pendant plus d'un mois, et j'en sors enfin, comme je guéris petit à petit. Je suppose que toutes les choses se terminent toujours au même moment pour que l'on puisse... [Lire la suite]
Posté par MWASINONTWA à 11:16 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
dimanche 27 avril 2008

ENCORE MALADE...

D'abord ça s'insinue comme un serpent se hisse sur une épaule. Il n'y a pas d'accrocs, on sent se balancer le chant du reptile, comme un signe sournois que le bonheur du moment risque de tourner au morbide. Et puis ça commence, ça s'attaque à la tête, la fièvre cadenasse mon front, j'ai peut-être été allongée plus que de raison, mais ça s'étendait à une vitesse fulgurante. Mon ventre ne suivait plus, manger était dérisoire, on en veut à cette ballade mièvre qui nous à piqué notre coeur. C'est un poison, c'est un sarcasme, un... [Lire la suite]
Posté par MWASINONTWA à 22:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
lundi 21 avril 2008

TEXTE ::: Les illusions embrouillées...

... je m'appelle la dingue. J'ai une famille décomposée, qu'on a rafistolée avec des bouts de scotch trop vieux pour que ça tienne. Du coup, il y a le "chez papa" et le "chez môman", une sorte de cirque à deux niveau. Il y a des moments où je me pose des questions. De savoir si c'est normal de se sentir si détaché de ce qu'on vit au quotidien. Si c'est normal de penser sans arrêt au bonheur qui était le nôtre d'avoir été petit, d'avoir pu faire des caprices, d'avoir su se rendre compte du bonheur... [Lire la suite]
Posté par MWASINONTWA à 14:49 - - Commentaires [3] - Permalien [#]