lundi 16 juin 2008

ANNIVERSAIRE ::: UN AN / NOUVEAUTES, INFOS

Voilà donc un an, depuis hier, que j'ai eu la mauvaise idée de démarrer un blog. Au début les couleurs étaient horribles, je ne maîtrisais rien, puis il fut un moment où je suis devenue accro, plus d'un message par jour. Je me suis calmée, heureusement pour vous, j'imagine même pas les briques que vous auriez en retard si je recommençait à être aussi prolifique. Donc un an, d'un 15 juin à un autre, plus de 270 messages, 9600 visiteurs, 17800 pages vues. Je pense qu'il est temps d'apporter un peu de changement par ici, à... [Lire la suite]
Posté par MWASINONTWA à 23:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

mercredi 11 juin 2008

L'instant miroir dans la peau, sous mes ongles.

Ce que j'aime dans mes vacances anticipées, c'est cette décadence princière qui s'observe dans tout ce que je fais. Du refus de me lever à l'aube, au simple plaisir de pouvoir faire de la guitare sans se voir engueuler parce qu'autrui juge qu'on devrait avoir mieux à faire. Il n'y a jamais mieux à faire que ce que nous voulons faire. C'est tellement radical comme vision des choses, autrement. Si l'on abandonne notre instinct pour une vie faite de "je le fais, parce qu'il faut", certaines nécessités sont ou deviennent... [Lire la suite]
Posté par MWASINONTWA à 21:50 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
mardi 10 juin 2008

Quand c'est l'EURO qui couille.

Ouais j'aime le footchball Genre Hystérico-magnifique devant le match d'hier soir, incroyable défaite de l'Italie face à une équipe hollandaise redoutable dans son nouveau positionnement des joueurs. Un 3-0 où, ouais je fais ma chieuse, le premier but a été volé par un hors-jeu éclatant non signalé. La haine. Un bon quart d'heure de râlerie quand même...
Posté par MWASINONTWA à 16:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
samedi 7 juin 2008

IMPROFUSION :: CA me tente et m'obsède

Humpf. Pas très présente pour le coup. Je ne laisse même pas traîner mes coups de coeurs du moment, ni les petits bouts de pensée qui vous ravissent. Je suis en pause cerveau complète. Pas la régénératrice, l'autre, celle qui anesthésie des pieds à la tête, qui rend mélancolique, je ne supporte rien, je suis cynique, détestable, archi-mauvaise, j'enclenche des trucs qui me font plaisir mais que j'auto-détruis de moi-même. N'importe quoi. " Ça me tente et m'obsède. Une chose qui s'est présentée à moi comme une... [Lire la suite]
Posté par MWASINONTWA à 15:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
vendredi 30 mai 2008

EXAMS FINIS ::: DISCOURS

Il n'y a point de beauté sans point où s'arrêter. " J'ai des points de beauté qui s'étalent sur mon corps, comme des étoiles noires qui naissent au soleil, et si je me colle à ta peau et que le calque prend sa plus belle forme dis moi si nos deux vies valent la peine d'être séparées ? Je prends peut-être le risque de friser l'amalgame, de m'égarer dans les dédales de mes fantasmes. Et quoi, ces taches qui tombent sur mon épiderme me rendent malicieuse au possible. Bien sûr, j'ai des bleus, des cicatrices, ces écorchures qui... [Lire la suite]
Posté par MWASINONTWA à 22:10 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
vendredi 23 mai 2008

J'ai des murs qui explosent

" Je ne saurai compter les fois où je me suis retrouvée à contempler le vide, le néant, qui comblait de par son immensité la cavité crânienne de certains énergumènes. Parce que c'est à la fois magnifique et désoeuvrant d'assister à tel spectacle, on n'essaye même pas de comprendre; il y a surtout la surprise qui nous interroge, la naïveté lointaine de croire que l'on s'égare dans ce monde. Mais bien que je soie si étonnée par des confrères bornés dans leurs certitudes, j'ai enfin trouvé ce que je cherchais depuis tout ce... [Lire la suite]
Posté par MWASINONTWA à 22:22 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

vendredi 16 mai 2008

LA ROUE À L'ENVERS

Je vais bien, vraiment. Pour ceux qui me demanderaient pourquoi je sors affirmation pareille, c'est juste que j'ai cru que vous aviez l'impression que j'étais au bord du suicide moral. Alors je rétablis les choses : je ne me zigouillais pas les neurones à coups de machette, j'étais juste en phase terminale de remise en question, et c'est, pour ainsi dire, aussi dur que d'accoucher d'un alien. Maintenant, même si mes sourires ont du mal à rentrer de vacances, je suis remotivée, gonflée à bloc, de quoi faire trembler le... [Lire la suite]
Posté par MWASINONTWA à 14:16 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
jeudi 1 mai 2008

La pente ascendante.

J'ai l'impression que c'est l'air du temps qui veut ça. Quelle douceur, la vie au ras des pâquerettes, on aimerait changer le monde avec un brin de paille coincé entre les dents. C'est d'une douceur magnifique, un trait, un voile qui se colle à notre peau, s'en imprègne, nous marque d'une cicatrice incandescente. J'ai baigné dans cette atmosphère de mélancolie heureuse pendant plus d'un mois, et j'en sors enfin, comme je guéris petit à petit. Je suppose que toutes les choses se terminent toujours au même moment pour que l'on puisse... [Lire la suite]
Posté par MWASINONTWA à 11:16 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
dimanche 27 avril 2008

ENCORE MALADE...

D'abord ça s'insinue comme un serpent se hisse sur une épaule. Il n'y a pas d'accrocs, on sent se balancer le chant du reptile, comme un signe sournois que le bonheur du moment risque de tourner au morbide. Et puis ça commence, ça s'attaque à la tête, la fièvre cadenasse mon front, j'ai peut-être été allongée plus que de raison, mais ça s'étendait à une vitesse fulgurante. Mon ventre ne suivait plus, manger était dérisoire, on en veut à cette ballade mièvre qui nous à piqué notre coeur. C'est un poison, c'est un sarcasme, un... [Lire la suite]
Posté par MWASINONTWA à 22:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
mercredi 16 avril 2008

Le Grand Problème De La Bise Occidentale

Tout le monde fait la bise. Je sais pas d'où ça vient, qui est le turlututu chapeau pointu qui a inventé la coutume de se coller aux joues de tout un chacun mais il devait être drôlement inspiré. En BelgiK, c'est un bisou, deux en France, 3 en Hollande, quelle joie. C'est soi-disant un signe de reconnaissance de l'autre, notre manière de lui prouver qu'il existe au bonjour, comme au bonsoir. Mais, Jacqueline, ça te donne pas mal de tête ? Je n'ai jamais eu ce besoin latent que d'embrasser toutes les personnes qui me côtoient... [Lire la suite]
Posté par MWASINONTWA à 21:33 - - Commentaires [8] - Permalien [#]