dimanche 6 avril 2008

Une bubble story - J'irai mieux

The_Spring_Is_Peeking_by_FurtiveLungsCouchée sur le divan extra-large made in Ikea, le genre qui a un nom de trouduc pas prononçable, j'ai mis ma vie au point comme on zoom avec un objectif. Tu parles d'une facilité, j'avais un bubble gum qui me barrait l'horizon.
Tension maximum, la peau rose du machin tendue comme une baudruche. Splash. Plein le nez, la bouche, les lèvres. Et vas-y pour décoller tout ça.

Ma bubble story, ce n'est pas une histoire d'amour, ce n'est pas un conte de fée, ce n'est pas "mona qui gagne à euro-millions", ce n'est pas le gâteau avec sa cerise. C'est encore moins une parade avec des potes, des gobages de flan, un tour de dancefloor, ou un tout schuss sur des skis.
Je fais du snow moi de toute manière, bande de ringues.

Je passe mon temps à tout analyser, à faire des plans, des magouilles, des stratagèmes. Je parle trop, trop vite, je dis rien, je m'éclipse, je change de camp, j'arrête de crier, je teste les gens pour voir si eux aussi vont s'énerver. Et si je ne pige pas, je m'emporte, je m'emmure, seule, jusqu'à trouver. Pas bourreau de travail, mais obstinée, motivée, pour ce qui me plaît, me touche, s'attache à mon coeur, je reste des heures à regarder en l'air pour voir si la goutte qui tombera changera la couleur de mon ciel. Mais ça reste gris, ou vert, jamais bleu, des fois turquoise. C'est l'environnement qui veut ça, ma mauvaise passe, mes jeux de mots qui lassent, où s'éteignent trop vite. Suspendre, laisser poindre la folie, ma touche d'amour, mes idées qui délient ma tête de son poids quotidien.

Besoin d'écrire, de lire, de m'épancher, et je ne peux pas le faire. Parce que pas ma chambre, pas de papier, pas le bon bic, pas le bon moment, pas les bons gens, j'attends qu'on vienne me piquer à vif, me secouer la charpente, qu'on vienne m'ébranler pour que je puisse bien me dire qu'on ne m'oublie pas.

Quel brouillard nom de dieu.

Sûr que c'est pas vraiment le message de retour qui fait plaisir à lire, mais quand il faut il faut. J'irai mieux.

Posté par MWASINONTWA à 17:05 - - Commentaires [5] - Permalien [#]


Commentaires sur Une bubble story - J'irai mieux

    Mais un petit mot de toi fait toujours plaisir Cher M. Pones... Bon dis tu vas mieux bientôt j'espère...
    Vite vite que le brouillard retourne chez Dieu et te laisse tranquille...

    Posté par Le Chat, dimanche 6 avril 2008 à 18:39 | | Répondre
  • Mrs Pones le retour

    ...Et la musique dans tout ça ?

    Posté par Noisy guitar, lundi 7 avril 2008 à 12:33 | | Répondre
  • Ah te voila de retour!! et même pas j'étais au courant!
    Bon je te rentre en friends sur myspace hein! j'y coure de ce pas!
    bsiouuuus

    Posté par polyne, mardi 8 avril 2008 à 17:07 | | Répondre
  • hé dis moi! je viens de me faire opérer des dents de sagesse. je suis en train de mourir! tu compatis?
    j'ai maaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaal putain!

    Posté par polyne, jeudi 10 avril 2008 à 22:37 | | Répondre
  • !rattapattaaah!

    bon, y a pas photo, t'es trop dans un esprit 'punk attitude' qui NOUS plaît, dément!
    t'es sur canalblog...
    bon, personne n'est parfaite.
    hein ?
    non, parfait, ça n'ezzisteu pas. bon.
    t'es vraiment le genre HAUTETFORT qu'on adore.

    t'es traquée! May Nat et tiniak conquis t'invitent sur 'MNW' (1) et 'pavupapri' (2).

    (1) MNW : May Nat Works @ night, paskeu le jour j'ai mon boulot, les gosses, mon mec, la zonmé, pfff. http://maynatworks.hautetfort.com

    (2) pavupapri : les écrits décomplexés de mon polète de mec qui ne pète jamais mieux sa frime qu'en rimes.

    vavava cherlcher bounheur, on t'attend!
    zib zoub de May + tiniak.

    Posté par May Nat, lundi 14 avril 2008 à 13:34 | | Répondre
Nouveau commentaire