lundi 18 février 2008

TEA + TIME = THOUGHTS

KitcH_wOrLd_by_liliquidprincess

En cette magnifique journée de février, Mona s'est réveillée telle la puce australienne. Jamais de vie de moi-même je n'ai pu constaté telle spontanéité, telle joie, telle détermination dans le regard embué de mon petit matin. Aucune question, 9h tapantes, j'étais déjà en bas à festoyer l'humeur qui me prenait si soudainement : j'étais contente.

On peut dire : " une journée marquée par des évidences " : il y a des objets dans ma maison qui me tiennent par la barbichette pour savoir si oui ou non je leur fouterai donnerai une torgnole.

Par exemple, je n'ai pas l'impression que l'horloge de mon salon capte que je m'en fiche de sa course inutile. Elle me nargue avec ses aiguilles maigrichonnes, qu'elle bringueballe d'un côté de l'autre du cadran, en se demandant quand est-ce que je lui cracherai au visage pour sa représentation en 3 dimensions de ma vie qui s'écoule. J'ai même pas envie de me monter contre elle, contre son caractère qui massacre les retards, les envies de prendre du bon temps. Je dédaigne son "tac" régulier, son autonomie, mon contraire. Je n'ai pas besoin d'elle.

J'aime le thé

Depuis trois jours, je bois mes tisanes comme on récite une formule abracadabrante, les joues rougies par la chaleur et l'extase. Et puis même, c'est toujours mieux que de m'infuser du café à outrance dans mes petites veines chéries. D'ailleurs, bande d'ignorants, le peuple a sous-estimé le travail de mon pote monsieur Lipton, lui qui s'était cloîtré chez lui pendant des jours et des nuits pour faire du thé triple luxe. C'est à la sueur de son travail, dans la recherche du meilleur sachet diffuseur, des plantes les plus chargées en arômes qu'il a eu l'illumination, que dis-je!, l'idée de génie! Sa petite pyramide qui met trois heures à donner le meilleur d'elle-même en trampouillant dans l'eau était en fait une véritable révolution :

ma machine à penser

tea_by_KilldEbil

C'est en balançant le petit sachet dans la tasse fumante que tout mon monde prend une dimension nouvelle. Je m'interroge, hypnotisée par les volutes qui s'échappent, les tourbillons dorés qui ravivent l'eau me donnent envie de partir loin, dans le royaume de "fort fort lointain", là où le simple fait de faire les yeux du chat de Shrek porterait ses fruits à coup sûr. Je me repasse la journée comme une film qui se déroule sans fin, j'ai les yeux qui se perdent entre la table et le jardin, je ne capte même plus l'espace, j'ai envie d'atmosphère. Alors je me lève et je te bouscule étourdie, comme si je sortais d'une profonde accalmie qui, à sa manière, m'a incitée à la motivation personnelle : j'explose de projet, je pose mes doigts sur un clavier, des cordes, mes lèvres, c'est pareil, je touche à ce qui me permet de m'exprimer.

Et ce par le simplounet tea time. Je suis conquise.

Posté par MWASINONTWA à 18:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur TEA + TIME = THOUGHTS

    Eh bah dis donc... Je vais me mettre au thé moi ! Merci monsieur Lipton xD

    Posté par Ydan, mardi 19 février 2008 à 07:07 | | Répondre
  • hé hé moi avant c'était la clope qui me faisait cet effet mais il a fallu que j'apprenne à vivre sans... du coup, je vais peut-être me mettre au thé alors ? En tout cas, ça te réussit !

    Posté par Le Chat, mardi 19 février 2008 à 19:18 | | Répondre
Nouveau commentaire