lundi 7 janvier 2008

MES JEUX D'AVANT

Colours_For_You_Life__by_AnaKidd

Puisqu'on a tous été des gamins en couche culotte (ben oui), on est passé par l'enfance comme des furies. Pas le temps de s'arrêter, on grandit, pfiou, à une vitesse !

Mais l'avantage, comme le grand malheur de l'homme, est qu'il se souvient de presque tout. Et moi j'ai envie de parler des jouets que j'ai pu martyriser quand j'avais des couettes (ou pas) et des jeux qui occupaient mes journées. Quand j'étais une sale mioche à l'école primaire, la cour me paraissait vachement grande, il y a avait 3 portes sur le côté du préau, celle des toilettes des filles, celles des garçons, et la porte d'entrée. Fallait pas se tromper. On pouvait s'emmerder autant qu'on peut s'emmerder dans une petite commune à facilité, et les revendeurs de conneries s'en donnaient à coeur joie pour nous tirer du pétrin.

Premier amour : l'élastique. D'abord faut trouver deux pimbêches qui acceptent de faire les poteaux le temps de la récré, pendant que toi, tu t'éclates à sauter comme un pingouin à ressort, enchaînant les figures acrobatiques, directement liées, elles, au fait que l'élastique descendait de plus en plus pour finalement toucher le sol...

Deuxième amour : le poirier, le pont. Pratique en majorité féminine, exercée en moyenne 100 fois sur le temps de la pause. Il y avait la figure du soleil, très bancale, mais c'est ce qui la rendait intéressante. Il fallait six personnes, la première fait le poirier contre le mur, ouvre ses jambes, et ainsi de suite, jusqu'à ce qu'on ne voit même plus la gentille âme qui s'était proposée de commencer la figure, mais qu'on entende sa voix dire "s'il vous plaît, vite, je vais lâcher !". Et bardaf, c'était toute l'architecture vivante qui s'effondrait. Le pont, c'était plus soft, et plus individuel aussi, mais ça niquait le dos quand on s'y prenait trop violemment.

untitled

Quelques années après, il y a eu les Pogs : RÉVOLUTION ! On empilait les petites rondelles de carton, on explosait la tour avec un autre Pog, plus dur, et tout ce qui se retournait, c'était gagné. Je ne vous dit même ceux qui râlaient parce qu'ils avaient perdu leur collection du mois. Il y avait énormément de doubles, ceux qui étaient super recherchés, les introuvables, les moches, et les pas terrible. Moi j'avais une valisette (que j'ai toujours :D) avec des centaines de Pogs dedans, mon père ayant voulu me faire plaisir en voyant que l'objet faisait des émules. Il avait été m'acheter une tour de présentation en magasin, et le lendemain, à la school, j'ai fait ma maligne...On pouvait les trouver dans des paquets de chips aussi (c'était les Flippo), mais là on avait les images des Looney Tunes dessus, pas des monstres affreux, puis ils étaient plus classes, parce qu'en plastique.

Il y a encore eu un bon bout de chemin, la jeunesse fait passer les modes tellement vite, que ça en devient hallucinant. Les billes ont eu leur heure de gloire, là encore j'en avait un paquet, et quelques Météorites, les plus cool des billes, loin devant les yeux de chat et les bêtes en verre. Il y a eu le yoyo (avec des lumières), mais le joujou de mes joujoux, c'était le Tamagotchi.

C'était une de mes amies qui m'en avait offert un, trop les potes quoi, et ça changeait mon monde. Je n'avais jamais joué sur un game boy, on n'utilisait pas vraiment les ordis à l'époque, je n'avais aucun jeu vidéo, et mon chat me pompait l'air, comme d'hab. Alors ce truc qui tenait dans ta petite main, jaune, avec un nom improbable et une bouille nouvelle, c'était comique. Manger, popo, piqûre (mon activitéTamagotchi__by_mediodia préférée), jouer, puis attendre la métamorphose. Tous les jours, scruter l'écran, donner la douche, faire passer la machine à nettoyer, voir combien de LB il pouvait bien peser, s'il devait dormir ou autre... Très vite, c'est devenu une folie, c'était devenu ringard de ne pas en avoir, la moyenne était de 3 bêbêtes virtuelles par personne. En tout, j'ai du en avoir cinq des tamagotchi. Pas tous de LA marque, mais même genre dont un qui venait de chez H&M (???), dans lequel il y avait plus de 15 personnages différents, mais c'était moins chouette, vu qu'on restait rattaché au réel par l'allure : on pouvait élever un chat, un chien, ou même un panda. Banal moi je dis...

On changeait d'atmosphère ludique, ça bipait à tous les coins de rue, les mères pétaient une case, et on continuait sur notre lancée avec des "ooooooooh, regarde, il a des pattes maintenant !". Et la bestiole paradait de gauche à droite, derrière l'écran, petite marionnette insipide, incolore, inodore, entre les mains de gosses prépubères.

Puis le jour où il avait décidé qu'il était trop vieux, en clair un mois après sa "naissance", le monstre s'enterrait lui même, et on voyait son âme voler vers le ciel, des ailes collées sur son dos. Trop-Trop-énormément-plein d'émotion, sniff, et triple ouin. Alors, rebelotte, on s'arrangeait pour en faire naître un autre. Il y a juste qu'à un moment, ça m'a pompé, même avec tous les soins du monde, il ne grandissait pas. Alors j'ai grandi, moi, et le tamagotchi a été à la poubelle.

Pour de bon. Bip.

 

Posté par MWASINONTWA à 23:27 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur MES JEUX D'AVANT

    j'en ai jms eu môa....

    Alors elastique oui.
    Poirier pont tout ça non. Plus raide que moi tu fais pas (j'ai jms réussi à faire une roue...)
    Pog oui aussi (ma soeur m'a perdu ma banane avec tous mes precieux pogs que je lui avait legué bien gentiment à mon entrée au collège... je lui en veux encore)le pog dur pour retourner c'etait le kini^^
    Et par contre le Tamagotchi j'en ai jms eu... Ma mère a jms voulu pcq elle trouvait ça trop... Trop quoi deja? je sais plus mais bref j'en ai jms eu! J'en suis encore trauma de ça moi lol! Je faisais juste du baby sitting de Tamagotchi des fois^^ (on ne rit PAS)
    Et billes alors là j'etais le championne!!! J'en avais des tas toutes plus belles les une que les autres!!!

    Voila c'etait mavie.com ^^

    Posté par polyne, mardi 8 janvier 2008 à 18:36 | | Répondre
  • Que de bons souveniiiiirs !!!

    (sauf l'élastique et le poirier, ca je faisais pas )

    Posté par math13, mardi 8 janvier 2008 à 18:37 | | Répondre
  • Le tamagotchi, fallait le réanimer en inserant un cure-dent ou toute pique similaire dans un petit trou à l'arrière de l'appareil, je me souviens !

    Posté par Malice, mercredi 9 janvier 2008 à 16:20 | | Répondre
  • Les pogs j'adorait ça, une fois on m'as offert un classeur a pogs pour tous les rangés.

    Pour les tamagochies, fallait que j'élève un dinausore, j'en été tellemnt dingue, que j'en suis venue a lui fabriquer une maison avec les barquettes de viande!!!

    Posté par Sateen, samedi 12 janvier 2008 à 20:21 | | Répondre
Nouveau commentaire