vendredi 30 novembre 2007

IMPERFECTION MENTALE

Cela passe donc par trois infusions : anesthésie, influence, et réveil. Contrairement aux apparences, je suis d'excellente humeur. Imaginez, Mona trois jours en jupette (pas la même à chaque fois), les gambettes encolantées, les bottes Converses (bench oui), et le sourire extra-bright, mis à part le chemin de fer qui le barre. Depuis ce matin, j'ai la tête d'une psychotique, des tics adorables, et les mirettes en coupoles pour compléter le tableau.  Il faut voir ma motivation comme une éprouvette remplie d'un... [Lire la suite]
Posté par MWASINONTWA à 21:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

jeudi 29 novembre 2007

DES POTS ::: DONNE LE MAUVE

Bon bon, ça passe par les câlins, les bisouch, les chmouchmouchies, etc. Je ne fais aucun dessin. Trop de gens qui se gueulent dessus, donnent des baffes et se taisent. Alors je me pose cette question : "pourquoi devient-on insupportable quand on aime ?" L'image est bonne, on se lance des fils de couleur, rouge quand il y a passion, bleu pour amitié. On les tient fermement, comme si notre vie pouvait en dépendre. On gueule, on se sent en danger, on se fait crème, tout est trop acquis. Pourtant... [Lire la suite]
Posté par MWASINONTWA à 19:29 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
mercredi 28 novembre 2007

GAGE ::: DE VERITÉ EN SERMONS, FAisoNS NOUS un COCOON

C'est comme ça, je prend bon nombre d'images, mes yeux font des clichés, je me poste sous un lampadaire, je cligne, je poste dans ma mémoire, et je poursuis mon chemin. Une vraie dingue. Ouich Ouich, j'assume. De toute façon je ne peux pas faire autrement, mon appareil photo (enfin celui de ma soeeeeeeeurette) est out, et je suis perdue. Je bombarde mon intérieur de ce que mes sens perçoivent. Je suis ouverte sur le monde, en constante recherche de mieux, de sensations grimpantes. Pourquoi faudrait-il que je ne sois pas réceptive... [Lire la suite]
Posté par MWASINONTWA à 23:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
mercredi 28 novembre 2007

ACTU :: SUR LE CUL, DEHORS, FAIT FROID HEIN !

BELGIQUE Cher pays qui est le mien, tu m'indignes, tu me répugnes, les gosses de tes rues sont à la porte de leurs propres écoles. Pour la school dans laquelle ma soeur doit s'inscrire, depuis ce matin, des gens campent sur leurs pieds, devant l'établissement, pour pouvoir inscrire leurs enfants...VENDREDI ! Donc déjà nous avons des ânes, je me dis. Mais que dalle, en plus d'être des animaux extrêmement niais, ils ne sont pas les parents des futurs élèves, mais bien des GENS EMPLOYÉS par la bourgeoisie du coin, payés... [Lire la suite]
Posté par MWASINONTWA à 13:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 27 novembre 2007

COCOTtE De meRdE, le sOLEIl PoUr PErrUQUe

Le monsieur "grand malade" du jour : je désigne Gauvain. Il a réalisé ce dessin de moi sans ma permission, et c'est tant mieux. Grâce à ça, je suis devenue narcissique en deux secondes, tellement j'aime, tellement je m'adore. Vive moi et mes brushings qui ne tiennent pas une journée (ce n'est pas faute de tirer de tout mes meugnons petits muscles sur la brosse ronde), vive moi pour mes jeans à ourlets (où t'as été cherché ça ??) et vive moi et ma pitch'oune. Le détail qui touche : les vans, magnifiques... [Lire la suite]
Posté par MWASINONTWA à 22:14 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
lundi 26 novembre 2007

YOu kNOW tHAT I'M a SaLe gOSsE

             Des fois j'ai l'impression d'être chaussée de palmes africaines quand je marche, tantôt l'allure cow-boy des prés, tantôt la grâce d'un mafioso. Mes jambes ne me plaisent pas, plus, et mon stepper m'accuse de son regard ultra méchant et persuasif : faut qu'on remette ça. Le sport en hiver, il n'y a que ça de vrai. Ça donne le tonus qu'on perd, parce qu'il fait moins soleil, parce qu'on s'empiffre tel des truies quadragénaires pendant plus de 3 mois. À chaque jour sa... [Lire la suite]
Posté par MWASINONTWA à 18:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

samedi 24 novembre 2007

PAUSe WEek-ENd, RieN fOUTu

J'ai l'art de m'émerveiller. J'ai l'air d'un gosse, depuis que je suis petite, depuis que je vais être grande. Mais au fond, je ne suis qu'une gamine en patin à roulettes, les couettes, le chewing-gum rose bonbon collé entre les dents. Gniagniagnia. Je cherche les couleurs, les ambiances qui collent à mon imaginaire. Du flash, des échos d'artifices, des paillettes qui collent à la peau pour souligner la douceur d'un éclat d'or. C'est une parade magnifique, les gens se sourient mais sont hypocrites, je côtoie les monstres et les... [Lire la suite]
Posté par MWASINONTWA à 22:46 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
vendredi 23 novembre 2007

PoURquOi paS, RANCUNE CONStaNTe

Paix, calme, pour volupté aérienne. Jeune fille malienne au bord de l'eau. Magnifique. Il faut que je reste polie, que je me tienne, que je prenne la route, toujours droite, le regard au loin, jamais ciller, jamais trembler de se voir atteinte par le monde. Je reste stoïque. Pour chaque minute son humeur, je me prend à penser lunatique, merveilleusement douée pour parcourir l'éventail de mes comportements. Tantôt éclatante, tantôt jolie copie d'une fille au bord des larmes. Ou autre. J'ai encore fait trois chansons cette... [Lire la suite]
Posté par MWASINONTWA à 21:46 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
vendredi 23 novembre 2007

VIOLENCES ::: NON

Commémorant le triste anniversaire de la tuerie de l’école Polytechnique de Montréal, où 14 jeunes femmes ont trouvé la mort sous les balles d’un désaxé misogyne en 1989, le 6 décembre sera l’occasion d’affirmer haut et fort que « la violence, c’est assez », en portant la boucle blanche signifiant que la violence conjugale, le harcèlement et l’inceste dont sont victimes des dizaines de femmes chaque année sont intolérables. Chaque année, des millions de femmes sont victimes de violences. Elles se taisent, ont honte d'être harcelées... [Lire la suite]
Posté par MWASINONTWA à 18:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
jeudi 22 novembre 2007

COMMe uN cHarmE çA Me pORtE

Je suis restée des heures à me poser des questions, à me torturer l'esprit, pour me faire avouer, vomir des choses qui me perçaient le cerveau. C'est comme de se remettre en question, sans socle de départ, sans point d'arrivée. Je vais bien aujourd'hui. Mieux qu'hier, moins bien que demain, je l'espère. Toujours un bon soleil le matin, ça tombe comme un charme dans ma chambre. Une teinte d'or qui se colle à mon coeur. Un bonheur de matin. Je me lève, reste assise sur mon lit, je regarde le monde comme il est brouillé, cligne... [Lire la suite]
Posté par MWASINONTWA à 21:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]