lundi 24 septembre 2007

ESCAPADE

Dicton du jour, rien à voir avec le discours qui suit :

N’abusons pas des bonnes choses, souvent ça laisse un sale goût et on n’y retouche pas avant plusieurs jours, voire mois.

Aujourd’hui je me suis faite leurrée par mon amie la Belgique, joyeuse compatriote nationale. J’avais pris mon courage à deux mains et deux pieds ce matin, et je suis partie affronter le service des inscription de mon campus. De dehors, c’est relativement paisible, tu n’imagines même pas l’horreur latente qui t’attend, croupie derrière les doubles portes vitrées de l’entrée du bâtiment. Deux pirouettes plus tard, j’ai le popotin sur une chaise, un magnifique écran devant les yeux. Et j’attends.

J’attends parce que le numéro inscrit sur le ticket que j’ai reçu à la première file doit parfaitement coller avec celui qui défilera dans la boîte carrée.

C’est seulement après avoir poireauté pendant près d’une heure qu’une femme, clown de son état, vient voir les gens et dit à l’assistance que nous ne sommes plus reliés aux différents guichets, et qu’il vaut mieux directement aller à la porte qu’on nous a désigné.

Soit, après quelques frayeurs, je suis ressortie de ce magma humain, avec mon papier signé et toussa par ma glorieuse université, qui soit dit en passant me paraît connaître de légers problèmes de handicap.

Je suis alors rentrée à la maison, guillerette, avec passage par tram, puis train, et mauvaise surprise à l’arrivée : il s’est mis à dracher sur le quai. Alors j’ai piqué un sprint jusque chez moi, on aurait dit une dingue qui ne trouvait pas sa grotte, je dégoulinais de partout, mon magnifique pull bleu clair avait viré foncé. Mais je suis quand même arrivée at home, telle la loque.

Puis pour bien rajouter à toutes ces festivités : ma môman : « mais enfin mona, pourquoi t’es rentrée, j’allais venir te chercher à la gare ».

Ils ont de l’humour ces adultes

S5000144


Posté par MWASINONTWA à 22:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur ESCAPADE

    Arf, de toute facon c'est toujours dans ses situation la qu'on te dit: "ba nan voyons! je t'aurai dépanner bien sur!"
    grrr ca m'énerve... par ce qu'aussi je ne sais jamais si c'est sincere ou juste pour me degouter et se donner bonne conscience...

    Posté par missdanilo, lundi 24 septembre 2007 à 22:11 | | Répondre
  • Mona ou les joies de la vie estudiantine !!!!!

    Posté par noisy guitar, mardi 25 septembre 2007 à 12:58 | | Répondre
Nouveau commentaire